Baul meets Saz

Emre Gültekin, singer and player of the Turkish saz (a long-necked lute) unites the sounds of his instrument with the voice and percussion of the Indian duo BrahmaKhyapa. Malabika Brahma (vocals) and Sanjoy Khyapa (dubki, dotara) originate from India and have become the musical ambassadors of Baul culture. The Bauls, a marginal Indian community from Bengal, are nomadic and are deeply spiritual, seeking the sacred in human beings rather than in heaven.

The Bauls share a similar way of life with the Alevites of Turquie, for whom Emre Gültekin, as a modern troubadour, has made himself the spokesman. In uniting these two cultures and their musical traditions, Baul Meets Saz create a strangely modern music, at one and the same time powerful and mystical.

Malabika Brahma (vocals), Emre Gültekin (saz).
Guests : Levent Yildirim, Vardan Hovanissian, Robbe Kieckens, Nathan Daems, Tristan Driessens, Asad Qizilbash, Ruben Tenenbaum, Aren Dolma

Childhood friends and pioneering musicians

Press reviews "Namaz"

Emre Gultekin, musicien et chanteur turc basé à Bruxelles promène volontiers son saz en d’autres terres. Il a rencontré Malabika Brahma et Sanjay Khyapa au Bengale et les trois ont senti d’évidentes connections entre la musique d’Anatolie, celle des bardes ashik, et les chants Bauls. Une vie de nomadisme, une prédilection pour une poésie riche en métaphores et l’importance accordée à l’humanité et à l’amour les unissaient par delà frontières et différences. Emre leur a vite prêté son jeu tout en finesse et Malabika peut y lâcher sa voix lumineuse tandis que Sanjay joue d’un minuscule tambour sur cadre (dubki), avec une dextérité à faire pâlir nos percussionnistes entourés de mille objets sonores. Et ça fonctionne, tant sur disque qu’en concert, parce que le partage se fait naturellement. On n’est pas dans une simple rencontre entre musiciens qui désirent tenter quelque chose, histoire d’ajouter une expérience à leur pedigree ; on est dans un vrai dialogue. Dans l’écoute, dans le respect, dans une spiritualité évidente.

Etienne Bours - 5 planètes

Côté scénique le trio donne rapidement le change, présentant un récital à coloration orientale avec une parfaite symbiose entre les deux cultures, avec trois virtuoses qui montrent de très grandes capacités artistiques. Si Emre prouve facilement qu’il est passé maître dans l’art de jouer du saz (un luth à manche long et à cordes pincées), Malabika habille les chansons de sa très belle voix qui peut se faire à la fois sensible et forte lorsqu’elle pousse son organe vocal. Il reste à vous parler de Sanjay qui m’aura véritablement impressionné lors de ce concert de ce 20 aôut à Huy, offrant au public une véritable démonstration sur un minuscule tambourin (le dabki), une dextérité remarquable puisqu’il arrive à reproduire le bruit des gouttes d’eau qui tombent !

Philippe Thirionet - Music in Belgium

Media "Baul Meets Saz"

Baul meets Saz

Emre Gültekin, singer and player of the Turkish saz (a long-necked lute) unites the sounds of his instrument with the voice and percussion of the Indian duo BrahmaKhyapa. Malabika Brahma (vocals) and Sanjoy Khyapa (dubki, dotara) originate from India and have become the musical ambassadors of Baul culture. The Bauls, a marginal Indian community from Bengal, are nomadic and are deeply spiritual, seeking the sacred in human beings rather than in heaven.

The Bauls share a similar way of life with the Alevites of Turquie, for whom Emre Gültekin, as a modern troubadour, has made himself the spokesman. In uniting these two cultures and their musical traditions, Baul Meets Saz create a strangely modern music, at one and the same time powerful and mystical.

Malabika Brahma (vocals), Emre Gültekin (saz).
Guests : Levent Yildirim (doholla), Vardan Hovanissian (duduk)